• English
  • Français

En chimie, la cristallisation est le passage d’un matériau d’un état désordonné liquide ou gazeux à un état ordonné et solide.

Presque toutes les substances minérales qui nous entourent sont cristallisables selon une architecture qui leur est spécifique. Sous cette forme, elles révèlent une apparence organisée, une structure stable, construite entre des lois chimiques immuables et des contraintes provisoires.

A l’atelier, la cristallisation est l’occasion d’une concentration, d’une méditation. Un bol, corps contenant par excellence, devra se faire le support d’une pensée, ballottée entre les lois de l’âme humaine et les mouvements du monde.

La cristallisation est un processus chimique qui peut à loisir être accéléré, ralentit, inversé, et enfin interrompu lorsque l’équilibre est atteint.

Les mouvements de l’humeur, d’ordinaire si fluide, se cristallisent alors dans une forme plus maîtrisable, gemmes de clarté, cubes de force, échaffaudages d’idées, pics de volonté.

En chimie, la cristallisation est le passage d’un matériau d’un état désordonné liquide ou gazeux à un état ordonné et solide.

Presque toutes les substances minérales qui nous entourent sont cristallisables selon une architecture qui leur est spécifique. Sous cette forme, elles révèlent une apparence organisée, une structure stable, construite entre des lois chimiques immuables et des contraintes provisoires.

A l’atelier, la cristallisation est l’occasion d’une concentration, d’une méditation. Un bol, corps contenant par excellence, devra se faire le support d’une pensée, ballottée entre les lois de l’âme humaine et les mouvements du monde.

La cristallisation est un processus chimique qui peut à loisir être accéléré, ralentit, inversé, et enfin interrompu lorsque l’équilibre est atteint.

Les mouvements de l’humeur, d’ordinaire si fluide, se cristallisent alors dans une forme plus maîtrisable, gemmes de clarté, cubes de force, échaffaudages d’idées, pics de volonté.